L'hypnose clinique thérapeutique
hypnose hypnothérapie
shadow

L'évolution de l'hypnothérapie et ses applications

Les différents modèles d'hypnothérapie

Préambule

L’hypnose, l’hypnothérapie a toujours évolué selon les différents courants psychologiques de notre histoire.
Pour comprendre l’hypnose, ainsi que les différentes approches ou courants hypnothérapeutiques, il est souvent plus facile de se replonger dans l’histoire, de découvrir les principaux personnages, scientifiques qui ont permis à leur époque de faire évoluer ce modèle.

L'hypnose traditionnelle


Étymologie

Le terme «hypnose» vient du grec ancien mot ὕπνος Hypnos, « sommeil », et le suffixe -ωσις – TSO, ou à partir de hypnoō ὑπνόω, « mis en sommeil » (souches de aoristes Hypnos -) et le suffixe -. Est.

L’hypnose, « l’état d’hypnose » ou « transe hypnotique » sont des concepts très anciens. Ils commencèrent à être documentés en 1027 grâce à Avicenne (980-1037) qui était un médecin persan. A cette époque, il faut reconnaître que l’hypnose comme approche médicale était rarement utilisée.
C’est seulement à partir du 18ème siècle, notamment grâce au médecin allemand Franz Mesmer, que l’hypnose s’orienta vers la santé.

hypnose mesmer
shadow

Franz Mesmer (1734-1815)

Franz Mesmer croyait qu’il y avait une force magnétique ou bien « fluide » dans l’univers qui influençait la santé de l’organisme humain. C’est ainsi que Mesmer expérimenta avec des aimants l’impact magnétique sur la guérison. Vers 1774, il conclut que le même effet pourrait être créé en passant les mains devant le corps du sujet, plus tard appelé « passes magnétiques ».

Mesmer est le premier à avoir « l’ambition de donner une interprétation enfin rationnelle à des phénomènes que l’on peut décrire sous le terme général de « transe ».

Les prémices de l'hypnothérapie

James Braid (1795-1860)

James Braid, médecin écossais, quant à lui fut le premier à réutiliser les techniques du magnétisme animal tout en voulant se démarquer des magnétiseurs. Il remplaça ainsi les méthodes d’induction visuelle par fixation de l’attention sur la main tendue du magnétiseur par la fixation de l’attention sur un objet brillant.
Braid définit l’hypnose comme un « état de sommeil nerveux » dans lequel il était facile de plonger une personne en utilisant l’induction par la fixation sur un objet brillant. Il utilisa cette méthode, notamment pour obtenir l’anesthésie lors d’interventions chirurgicales.

Braid, aidé notamment par le professeur William Benjamin Carpenter (neuropsychologue) développa sa propre théorie. Il observa que l’effet de focaliser l’attention améliorait la réponse réflexe idéo-moteur et de cette façon cela permettait d’englober l’influence de l’esprit sur le corps.
Pendant plusieurs décennies, Braid développa ses travaux, c’est ainsi que la France devint l’endroit de référence où les idées de Braid se développèrent autour de nombreux scientifiques.

L'hypnothérapie

L'âge d'or de l'hypnose en France - De 1882 à 1892

C’est l’âge d’or de l’hypnose en France, de 1882 à 1892, notamment marqué par les polémiques entre l’École de la Salpêtrière de Jean-Martin Charcot et l’École de Nancy de Hippolyte Bernheim.

Charcot utilise l’hypnose dans une perspective expérimentale, notamment pour mieux comprendre les paralysies hystériques et les différencier de paralysies dues à des lésions organiques identifiables, Bernheim se concentre sur l’utilisation thérapeutique de l’hypnose, qu’il finit par réduire à la suggestion.

Pierre Janet (1859-1947)

Pierre Janet est une figure majeure de la psychologie française du XIXe siècle.
Il crée le terme de subconscient et développe également son propre modèle d’hypnose basée sur les concepts de psychologie de l’époque.

Sigmund Freud (1856-1939)

Sigmund Freud, fondateur de la psychanalyse, a étudié et pratiqué l’hypnose qu’il abandonna assez rapidement pour se recentrer sur la psychanalyse.

Émile Coué (1857-1926)

Émile Coué assisté d’Ambroise-Auguste Liébeault a pratiqué l’hypnose pendant plusieurs années et développa ainsi une nouvelle orientation appelée « autosuggestion ». Il explora au sein de la psychologie moderne des voies originales et nouvelles et fut un précurseur de la psychologie comportementale ainsi que de la pensée positive.

Clark L. Hull (1884-1952)

Clark L. Hull, psychologue américain, a publié un ensemble d’études sur l’hypnose. Parmi ces études, on trouve par exemple, l’hypnose et la suggestibilité (1933), dans lequel il prouva que l’hypnose et le sommeil n’avaient rien en commun.
Il encouragea également la recherche par des psychologues traditionnels d’orientation comportementale en insistant sur les réflexes conditionnés, à l’inverse de ce qui se faisait à l’époque, c’est à dire l’interprétation psycho-dynamique freudienne.

Dave Elman (1900-1967)

Dave Elman a apporté à l’hypnose des techniques d’induction rapide et a permis la première opération médicale sous hypnose c’est-à-dire l’hypnoanalgésie. Il développa également un modèle d’hypnose appelé « l’hypnose Elmanienne »

Devenez hypnothérapeute !

devenir hypnothérapeute
shadow

Praticien supérieur

Formation en hypnose - Praticien
shadow
avantage formation en hypnose
shadow
Les avantages de cette formation en hypnose
shadow
avantage formation en hypnose
shadow

Mastère

hypnose mastere programme formation
shadow
hypnose formation public
shadow

Nos services

hypnose supervision
hypnose supervision

Un accompagnement personnalisé tout au long de vos études ainsi qu’une supervision après votre formation.

formation à l'hypnothérapie
formation à l'hypnothérapie

Comment choisir sa formation à l’hypnose ? Quelques conseils …

Formation certifiante en hypnose
shadow

Agrément, certification des principales associations et organisations mondiales en hypnose clinique.

Une formation
adaptée à vos besoins

formation en hypnose en ligne
shadow

L'hypnose Ericksonienne

formation ericksonienne
shadow

Milton Erickson (1901-1980)

Milton Erickson fut l’un des hypnothérapeutes les plus influents du XXème siècle.
À partir de 1930, il développa son modèle caractérisé par une approche souple, indirecte (métaphores) et non dirigiste. C’est un modèle principalement basé sur des suggestions indirectes, «métaphores» (en fait des analogies), des techniques de confusion mais aussi de doubles contraintes à la place des inductions hypnotiques formelles.

L’hypnose de Milton Erickson est une thérapie métaphorique où l’inconscient individuel mais aussi collectif (approche de Carl Gustav Jung) du sujet est potentiellement guérisseur.
À partir des années 1950, il est indéniable que l’hypnose Ericksonienne connaît une propagation importante. A sa mort, son modèle d’hypnose reçoit l’appellation d’hypnose Ericksonienne.

Mais dès la fin des années 1990, nombreux sont les patients et les thérapeutes qui s’en détournent pour revenir à des pratiques plus directives et plus centrées sur les symptômes et le vécu du patient.
Sur cette période, milieu du XXème siècle, différents modèles d’hypnose voient le jour en se développant sur les différents courants de psychologie de cette époque. La Nouvelle Hypnose, développée dans les années 75 par les successeurs d’Erickson, et enrichie par la PNL (Programmation Neuro-Linguistique), l’hypnose humaniste, etc.

L'hypnothérapie au XXIème siècle

hypnothérapie cognitive comportementale
shadow

L'hypnose clinique thérapeutique

Parallèlement sur la seconde moitié du 20ème siècle, en raison de l’évolution scientifique, d’un point de vue technique (imagerie médicale) mais également des connaissances concernant les processus psychologiques, se met en place un nouveau courant, la psychologie cognitive comportementale qui permettra le développement d’un modèle d’hypnose directe, basée sur ce modèle, l’hypnose clinique thérapeutique ou l’hypnothérapie cognitive et comportementale

Joseph Wolpe, Albert Ellis, Barber, Spanos, Chaves, etc.

Dans les années 1950, aux prémices de la thérapie cognitivo-comportementale, de nombreux scientifiques, comme par exemple Joseph Wolpe pour la partie comportementale, Albert Ellis, l’un des pères des Thérapies Comportementales et Cognitives (TCC), pour la partie cognitive utilise l’hypnothérapie.
Plus tard, d’autres scientifiques, notamment Barber, Spanos et Chaves introduisent le terme de « cognitive -behavioural » pour décrire leur théorie « d’une hypnothérapie non étatique ».

Les TCC

De nos jours, les TCC, les Techniques Cognitivo-Comportementales ou les TérapiesCognitivo-Comportementales sont des psychothérapies qui se prêtent le plus à l’évaluation de la médecine basée sur les faits.
Elles évaluent souvent l’évolution du patient au cours de la thérapie.

Les TCC ont pour particularité de s’attaquer aux difficultés du patient dans « l’ici et maintenant » par des exercices pratiques centrés sur les symptômes observables au travers du comportement mais également par l’accompagnement par le thérapeute qui vise à intervenir sur les processus mentaux dits aussi processus cognitifs, conscients ou non, considérés comme à l’origine des émotions et de leurs désordres.

Les TCC ont montré le plus d’efficacité dans ce cadre. Elles offrent aussi un cadre théorique qui entretient des liens, plus ou moins directs, avec les concepts de la psychologie scientifique et plus récemment des neurosciences cognitives.

La standardisation de la pratique des TCC a contribué à la reconnaissance de leur efficacité par leur caractère reproductible qui est une des exigences de la démarche scientifique.
A ce jour, ce modèle est le plus répandu et le plus efficace d’un point de vue scientifique.

L'hypnose clinique thérapeutique ou l'hypnose cognitivo-comportementale

Même si les théories cognitivo-comportementales doivent être distinguées des approches hypnothérapeutiques cognitivo-comportementales, elles partagent des concepts similaires, faisant de l’hypnose clinique thérapeutique (Hypnothérapie CC) un modèle très efficace, récent avec des techniques validées par les neurosciences.

Depuis les années 2000, le champ des psychothérapies cognitivo-comportementales reste très actif de telle sorte que de nouveaux modèles continuent d’apparaître régulièrement.
Ce qui permet à l’hypnothérapie clinique thérapeutique d’être un modèle en constante évolution, intégrant les dernières découvertes scientifiques, comme peu l’être les neurosciences, mais également les évolutions du modèle TCC telle que la thérapie d’acceptation et d’engagement ou encore les thérapies de pleine conscience.
C’est donc un modèle en constante évolution au fur et à mesure des avancées scientifiques

Découvrez l'hypnose clinique thérapeutique

L’hypnose clinique thérapeutique est un modèle de psychothérapie brève.

Souvent considéré à tort, comme un état altéré de la conscience, ou bien comme un état de transe, l’hypnose du XXIème est bien différente.
Découvrez les principales définitions des organismes mondiaux.

shadow
définition hypnose

L’hypnose clinique thérapeutique est un modèle récent de psychothérapie brève, basé sur des protocoles scientifiques.

Basée sur les TCC, l’hypnothérapie est reconnue scientifiquement comme le modèle d’hypnose le plus efficace.

Découvrez l’application de ce modèle…

shadow
EHF-formation-qualite-certifiante
shadow

Plus d'informations concernant nos formations à l'hypnothérapie

A qui s'adresse le cycle de Praticien supérieur ?

Vous êtes intéressé(e) par le cycle de Praticien supérieur en hypnose clinique thérapeutique, en particulier par les objectifs. Consultez le programme ainsi que les pré-requis d’inscription.

Public et programme du Praticien→

Des questions sur les formations ...

En ce qui concerne vos questions ou doutes éventuels, je vous invite à regardez notre FAQ. Vous pouvez également contacter directement notre secrétariat.
Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Regardez notre FAQ→

Mastère en hypnothérapie

Vous êtes intéressé(e) par le Mastère en hypnose clinique thérapeutique, en particulier par les objectifs. Consultez le programme ainsi que les pré-requis d’inscription.

Public et programme du Mastère →

Actualités, promotion sur les formations, ...

Vous souhaitez connaitre l’actualité de l’hypnose, de la psychologie CC, le résultat des dernières études mais aussi les promotions en cours concernant les formations en hypnose…
Rendez-vous sur le blog →

Pré-inscription ...

Cette formation vous intéresse, vous souhaitez commencer à apprendre l’hypnose. Remplissez le formulaire de Pré-inscription, vous commencerez ainsi votre formation en quelques jours.

Pré-inscription →

Ce que nos étudiants pensent de nos formations

En fin de formation, les étudiants évaluent nos formations selon une quinzaine d’indicateurs mais aussi en laissant leur avis.

Avis et témoignages des anciens étudiants →